Couteau de Chasse : Le Guide Ultime pour bien Choisir

Le couteau de chasse est un équipement essentiel de la survie en milieu sauvage. Les chasseurs le savent, chaque étape de la préparation d’un gibier possède ses spécificités… Et son couteau !

Alors comment faire le bon choix parmi la myriade de lames disponibles sur le marché ? Doit-on vraiment disposer d’une panoplie complète de couteaux pour préparer son gibier correctement ?

A travers cet article, je vais tenter de vous guider dans le choix d’un couteau de chasse adapté à vos besoins et à vos activités de survivaliste.

Qu’est-ce qu’un couteau de chasse ?

Un couteau de chasse est un outil destiné à préparer le gibier, de la mise à mort à la marmite. Si, comme son nom l’indique, cet accessoire est plutôt destiné à être utilisé dans le cadre de la chasse, son utilisation peut également s’étendre à d’autres pratiques.

Après tout, n’oublions pas qu’un couteau de chasse reste avant tout un couteau… Et qu’un survivaliste reste quelqu’un qui sait tirer avantage des outils qu’il a sous la main dans diverses situations !

Cette dernière remarque n’est pas sans importance ici, puisque le choix de votre couteau de chasse doit se faire en fonction de l’utilisation que vous voulez en faire.

A titre d’exemple, les couteaux dédiés au désossement du gibier ont une lame souple qui ne conviendra guère à d’autres usages.

A contrario, un poignard de chasse sera volontiers plus polyvalent ! En tant que survivaliste, il ne serait donc pas très rusé de faire de votre couteau de désossement votre lame de survie…

Comment choisir mon couteau de chasse ?

Comme exposé précédemment, je vous conseille avant toute chose de définir l’usage que vous allez avoir de votre couteau pour pouvoir le choisir correctement.

Si vous comptez le réserver à la préparation du gibier, ce qui est somme toute la fonction première d’un couteau de chasse, votre choix sera guidé par les étapes de ladite préparation que vous comptez privilégier.

La taille, la forme et les qualités de la lame vont en effet différer d’un couteau à un autre, en fonction des usages qui leurs sont réservés.

Couteau de chasse : quelle lame pour quelle utilisation ?

Les lames des couteaux de chasse sont perfectionnées pour vous permettre de réaliser avec une grande précision certaines tâches très spécifiques.

Les couteaux dédiés à l’éviscération sont facilement reconnaissables à la pointe crochue de leurs lames, qui permet d’ôter proprement les viscères de votre gibier avant de le consommer.

Les couteaux à désossement, utilisés pour détacher la viande des os sans l’abimer, sont constitués d’une lame souple et fine, plus fragile que celle des couteaux de dépouillage.

Pour le dépouillage justement, ce sont les lames courtes et dures qui seront à privilégier afin d’ôter la peau de l’animal sans l’abîmer.

Les couteaux dédiés au dépouillage ont une forme typique, avec une lame qui remonte légèrement.

Enfin, le poignard de chasse possède une pointe acérée qui permet de transpercer le cœur de la bête rapidement et proprement.

Les chasseurs passionnés possèdent la plupart du temps une lame dédiée à chaque étape de la préparation de leur gibier. Mais qu’en est-il du survivaliste ?

Si votre objectif est davantage de trouver le couteau qui complétera votre kit de survie, alors je vous conseille de privilégier un outil polyvalent et robuste.

Le grand avantage des couteaux polyvalents, s’ils ne vous autorisent pas toujours à réaliser chaque étape de la préparation du gibier avec une précision exemplaire, est de vous permettre de ne transporter qu’un unique outil pour effectuer toutes vos tâches.

Dans ce cas, une lame relativement courte, d’une quinzaine de centimètres, dotée d’une pointe légèrement relevée et profilée pour poignarder autant que pour découper fera parfaitement l’affaire.

Prenez également soin de choisir un couteau assez lourd, qui vous procurera considérablement plus de force lors de l’utilisation et sera adapté à certaines autres tâches de bushcrafting.

Couteau de chasse : lame pliante VS lame fixe

Les couteaux de chasse pliants sont plutôt réservés aux petits gibiers. S’ils ont l’avantage d’être pratiques à transporter et à ranger, ils sont cependant moins faciles à entretenir, ce qui peut devenir un vrai problème dans le cadre de la chasse.

Le sang du gibier coagule rapidement dans le manche, et en situation de survie il n’est pas toujours possible de nettoyer son outil en profondeur juste après avoir dépecé un animal.

En conséquence, la lame du couteau peut même se bloquer et devenir tout bonnement inutilisable.

Une lame fixe, plus encombrante – et plus dangereuse si on ne prend pas les précautions nécessaires – est en revanche plus solide, plus polyvalente et, bien sûr, bien plus simple à entretenir.

Je ne vous cache pas que mon cœur balance vers la lame fixe, mais bien entendu votre choix doit se faire en fonction de votre mode de vie et de l’utilisation que vous réservez à votre couteau !

Quel acier pour la lame de mon couteau de chasse ?

Les aciers utilisés dans la confection des lames de couteaux de chasse sont de trois types : l’acier carbone, l’acier outil et l’acier inoxydable.

En fonction de l’utilisation que vous aurez de votre couteau de chasse, certains matériaux conviendront davantage.

L’acier carbone est très résistant aux chocs, mais aussi très sensible à la rouille.

Idéal pour dépecer et dépouiller les gros gibiers, il vous permettra tout aussi bien de réaliser des tâches rustiques de construction et de bricolage.

Il nécessite cependant un entretien rigoureux dès lors qu’il est exposé à l’eau… Ou au sang !

Inutile de vous préciser que si vous ne pouvez pas le nettoyer dans l’heure, son utilisation est à proscrire pour la pêche, surtout en milieu marin ! Il serait couvert de rouille en un rien de temps.

Autre atout, et non des moindres, les lames en acier carbone sont faciles à affûter sur le terrain et remarquablement précises !

L’acier inoxydable est parfait pour les situations extrêmes qui ne se prêteront pas à une petite session nettoyage de votre matériel après chaque exposition de la lame à un milieu humide.

Cet acier est cependant moins résistant que le carbone, et donc moins indiqué pour des tâches de bricolage ou de construction annexes.

De plus, les lames en inox ne se prêtent pas à un affutage à la va-vite sur le terrain, mais reste cependant affutées bien plus longtemps que celles en acier carbone. Elles sont toutefois moins précises, et offrent des découpes plus brouillonnes.

Enfin, l’acier outil est un délicat mélange de l’acier carbone et de l’inox, réunissant leurs qualités… Mais aussi leurs inconvénients !

L’acier outil ne résiste pas suffisamment à la rouille pour être qualifié d’inoxydable, mais reste cependant significativement moins sensible à la corrosion que l’acier carbone.

Il est aussi bien plus robuste que l’inox, sans toutefois supplanter l’acier carbone en termes de résistance.

Un bon compromis néanmoins, qui convient bien aux survivalistes en quête de qualité et de polyvalence!

Si vous ne trouvez pas votre bonheur parmi les couteaux de chasse disponibles sur le marché, peut-être qu’un couteau de survie vous conviendra davantage.

Spécialement conçus pour rejoindre votre paille filtrante et votre lampe tactique dans votre kit de survie, ces derniers sont d’une robustesse et d’une polyvalence remarquable !

Alors, plutôt couteau de chasse ou couteau de survie ? Partagez votre expérience et vos conseils en commentaire de cet article !

  • GVDV Couteau Pliant Poche avec Pierre à Aiguiser - Couteau Pliable de Survie Chasse en Acier Inoxydable 7Cr17, Lame Revêtue de Titane, Poignée en Bois, Blocage de Sécurité, Boucle de Ceinture
    Lame en Acier de Bonne Facture + un Sac en Nylon Fourni : Lame de couteau est en acier inoxydable 7Cr17, avec une dureté élevée de 57HRC, une résistance à la corrosionce et une excellente dureté. Cela convient pour la coupe de tapis, papier, cuir plastique, corde, carton, etc. Avec une pochette, vous pouvez porter ce couteau chasse n'importe où. Et sur une des faces, un clip permet de porter ce couteau survie sans sa housse. Parfait pour le camping en plein air et d’autres sorties natures. Ouverture et Fermeture Facile : La lame aiguisée est éjectée automatiquement par une pression sur un loquet arrière. Possédant un système de blocage, notre couteau pliable ne se replie pas par accident pendant l’utilisation. Pour déverrouiller la lame, il suffit de déplacer latéralement son cran d'arrêt. Egonomie Agréable + Pierre à Aiguiser : Le couteau mat avec le manche en bois permet d’une bonne prise en main. Ayant une petite pierre à aiguiser, c’est pratique pour vous d’aiguiser ce couteau multifonctionnel après une longue utilisation. Taille Idéal + Coffret Cadeau : 11 cm replié. Avec un coffret cadeau noir élégant, vous pouvez offrir ce couteau personnalisé homme à votre chéri pour son anniversaire.
  • BERGKVIST Couteau de poche K29 Titanium 3-en-1 Couteau pliant I Couteau de survie avec manche en bois I Couteau de chasse avec étui à couteau & pierre d'affûtage
    🐿 LA FERRARI DES COUTEAUX PLIANTS : Ton couteau de poche BERGKVIST K29 est polyvalent et équipé d'un coupe-ceinture et d'un brise-vitre. Sa lame est acérée, son design est fin. 🐿 DESIGN MADE IN BERLIN : Pour plus d'authenticité, nous avons fait breveter le design de notre couteau pliant. Cette édition titane avec manche en bois de qualité, lame grise et design berlinois tendance ne se trouve que chez BERGKVIST. 🐿 COMPAGNON D'AVENTURE : Le K29 aime l'aventure. Parfaitement adapté à tes activités en extérieur, il peut te servir de couteau de survie, couteau de multifonction et couteau des légumes, comme couteau de cuisine ou couteau survie. Ce multi-outil est essentiel à tous les kits de survie. 🐿 TU RECEVRAS EN PLUS : Selon les bonnes manières BERGKVIST, tu recevras évidemment les accessoires adéquats avec un aiguiseur de couteau 320 et un étui de ceinture. 🐿 TU AS ENCORE DES QUESTIONS : N'hésite pas ! Nous serons ravis de répondre à tes messages, et ce, en moins d'un jour.
  • RKS Diffusion Couteau de Chasse UC2863 United Cutlery Camping

Laisser un commentaire