12 Conseils De Pro Pour Trouver Des Morilles Plus Facilement

Vous le savez sûrement déjà, mais un peu de contexte ne fait jamais de mal… les morilles sont une espèce de champignon.

Savoir s’alimenter en pleine nature est l’une des compétences les plus importantes lorsque l’on parle de techniques de survie.

Elles accompagnent de nombreux plats, notamment la fameuse dinde de Noël.

Souvent onéreuse, cette espèce de champignon peut parfois être difficile à trouver.

Il faut dire que tous les chasseurs de champignons connaissent les endroits.

Et tels des pêcheurs ayant trouvé LE bon spot, ils ne quittent par ces lieux précieux si facilement !

En tout cas tous les experts s’accordent pour dire que ces champignons sauvages sont plus fréquents au printemps.

Mais pour connaitre le lieu exact où ils poussent, c’est une autre histoire.

La température et l’humidité sont des facteurs importants pour la croissance des morilles.

Ce type de champignon ne poussera pas si le sol est trop chaud ou trop froid.

Ils privilégieront toujours les sols humides.

On peut les trouver sur des sols ayant été recouverts de neige pendant un moment ou bien dans des environnements pluvieux.

En montagne, dès que la fonte des neiges a eu lieu, il se peut qu’ils profitent du moment pour pousser.

Ce sont des conditions idéales pour eux car le sol est humide et frais.

Donc si vous voulez partir à la chasse de cette espèce tant demandée, il va falloir grimper et revêtir vos chaussures de randonnée.

Mais bonne nouvelle, au début du printemps, les morilles ont tendance à apparaître en premier lieu à basse altitude.

Elles grimperont au fur et à mesure parallèlement à la hausse des températures.

Aussi sachez qu’un sol perturbé, des coupes d’arbre ou encore des feux de forêt peuvent entrainer une prolifération de ces champignons !

En fait les racines des plantes vivantes fournissent de la nourriture aux champignons.

Ensuite ils produisent à leur tour des morilles.

Tout ça est invisible à l’oeil et se passe sous le sol.

C’est difficile de faire un lien entre les morilles et des plantes ou des arbres spécifiques par exemple.

Mais ce qui est certain ce qu’on trouve plus facilement cette espèce de champignon à côté de certaines espèces d’arbre.

Par exemple si l’arbre disparait, les champignons ne seront plus nourris.

Pour pallier ça, ils vont produire certaines substances de manière à ce qu’ils puissent proliférer et se reproduire.

Enfin, lorsque vous êtes dans les bois, essayez de trouver un endroit où les morilles poussent déjà.

Il y a un adage qui dit que les morilles mènent à plus de morilles.

Repensez à ce que j’ai dit plus haut.

Beaucoup de choses se passe sous la terre.

Les morilles ne sont qu’une espèce faisant elle même partie d’un champignon plus vaste.

Tout chasseur de champignons vous le dira. Si vous en trouvez un, vous devez prendre le temps de regarder autour de vous.

C’est quasiment certain que vous en trouverez d’autres à moins de deux mètres de ceux déjà identifiés !

Mais passons maintenant à la pratique !

Voici quelques conseils pour devenir des chasseurs invétérés de champignons à l’oeil aiguisé !

Le timing fait tout

Une des choses les plus importantes est de choisir le bon moment pour partir à la chasse aux champignons.

Les ancêtres disent que lorsque les feuilles de chêne ont la taille d’une oreille de souris, c’est le moment de rechercher des morilles.

Ca peut sembler un peu bizarre à première vue.

Mais Rick Hill, artiste animalier et chasseur de champignons confirme que c’est généralement le cas !

Un endroit humide mais pas trop non plus

Il faut trouver des zones qui ont été recouverte d’eau de pluie.

Mais ce n’est pas tout, il faut aussi que l’endroit soit également bien drainés.

C’est à dire que le sol est mouillé mais n’est pas non plus complètement gorgé d’eau.

Connaissez vos arbres

C’est un fait les les morilles sont souvent trouvées près des arbres.

En revanche ce n’est pas auprès de n’importe quel arbre non plus.

Si vous voulez trouver des morilles, il faut déjà commencer par apprendre à identifier les arbres.

Faites une petite étude sur le sycomore, l’hickory, le frêne et l’orme.

Ce sont les quatre arbres sur lesquels il faut se concentrer.

Les morilles préfèrent également les arbres fruitiers.

Par exemple les pommiers sont quasiment des sources sûres où vous pourrez cette espèce de champignon.

Le facteur mystère

C’est le facteur mystère de notre liste.

Même les scientifiques ne savent pas pourquoi les morilles favorisent certaines espèces d’arbres et pas d’autres.

Ce n’est pas très clair. Ca en deviendrait presque un mystère.

On pré-suppose que ce serait lié aux racines des arbres qui dégageraient certaines substances mais ça ne reste qu’une hypothèse.

Regardez au sud et à l’ouest

En début de saison il est conseillé de chercher dans un premier temps au sud et à l’ouest.

Ce sont là où se trouvent les sols les plus chauds de la saison.

C’est également possible d’en trouver sur des pelouses ou des zones avec des herbes hautes.

Mais la plupart du temps, les morilles privilégient un taux d’humidité élevé.

C’est pour ça qu’on les trouve principalement en forêt.

Vérifiez les températures

Pour que les morilles poussent il faut que la température du sol se rapproche des 10 degrés.

En dessous ce n’est tout simplement pas possible car le sol sera trop froid.

Un printemps humide est un bon signe par exemple !

C’est un facteur bien souvent avant-coureur d’une bonne saison de récolte.

Si plusieurs nuits humides se succèdent sans dépasser les 10 degrés, alors vous pouvez être certain que ce sera un élément déclencheur !

D’autant plus si elles sont suivies de quelques jours humides avoisinants des températures plus ou moins similaires.

Réjouissez vous, les morilles devraient arriver rapidement !

Soyez perséverant

Les morilles peuvent parfois se camouflées et se cacher.

Ce ne sont pas des champignons faciles à trouver comme les champignons de Paris par exemple.

Il faut être patient et rester concentré.

Ca prend définitivement du temps et de l’expérience avant de revenir avec des sacs plein de champignons !

La géographie joue aussi

Il y a des endroits dans le monde où les morilles poussent plus facilement, c’est indéniable.

On parlait plus haut de la saison mais en fonction de l’endroit où vous vous situez, la saison des morilles diffère.

Aux Etats Unis la période la plus avancée pour trouver des morilles est début mars.

Cela s’étend jusqu’à début mai.

Ca laisse environ deux mois pour partir à la chasse de cette espèce tant convoitée.

Faites attention aux fausses morilles

Comme tous les champignons, les morilles n’échappent pas à la règle.

Certains champignons sont hautement toxiques pouvant parfois même être fatals pour quiconque les ingère.

Heureusement, un seul champignon toxique ressemble à une morille mais personne n’est à l’abris.

Les morilles ont une sorte de chapeau ridé ce qui fait qu’elles ont un esthétique assez atypique.

Aucun champignon ne leur ressemble vraiment sauf un.

La seule différence avec une vraie morille est qu’il n’est pas creux.

C’est aussi l’une des principales raisons pour laquelle les personnes s’aventurent dans la recherche de morilles.

Elles sont tout de même difficile à confondre avec d’autres variétés.

Ce qui rend le risque d’intoxication plus faible que pour les autres champignons.

Mais restez tout de même vigilants !

Obtenir l’aide d’un professionnel

Surtout n’hésitez pas à vous faire aider par un professionnel.

Il existe de nombreux livres sur la cueillette de champignons.

Mais le plus sur est de faire appel à de vrais spécialistes.

A défaut vous pouvez regarder sur les réseaux sociaux.

Plusieurs groupes ont vu le jour en fonction des régions.

Ils offrent parfois d’aller cueillir des champignons en groupe.

L’expertise de plusieurs personnes sera toujours quelque chose de positif.

La taille n’a aucune importance…

Les morilles ne correspondent à aucune taille standard.

On peut voir des morilles aller de la taille d’un dé à une canette de soda !

Au niveau de la couleur, celles de début de saison sont souvent plus noires et plus foncées.

Elles sont également plus petites que les autres.

Les morilles grises ou jaunes apparaissent généralement plus tard dans la saison.

C’est le type de morille qui a la taille la plus grande parmi les autres.

Pour atteindre leur taille adulte, il faut environ 3 semaines.

Aucune garantie

Malgré tous ces conseils, il se peut que votre chasse soit infructueuse.

Malheureusement il n’y a pas de conseil miracle pour trouver des morilles.

Il y a des saisons et des climats plus ou moins propices mais dame nature est parfois imprévisible ce qui ne donne aucune garantie.

Mais à défaut de trouver des morilles, cela fait une bonne balade avec certainement bien d’autres choses à découvrir ou à cueillir !

  • Guide des champignons France et Europe 4e édition
  • L'indispensable guide du cueilleur de champignons NE
  • Identifier 200 champignons comestibles ou toxiques. 1000 photos

Ces articles peuvent également vous intéresser...


Laisser un commentaire