Pourquoi les Humains se perdent-ils en Fôret ? Le Top 10 des Raisons

A l’ère des nouvelles technologies, il est difficile d’imaginer pouvoir se perdre en pleine nature.

Et pourtant, en 15 ans, on recense plus de 65 000 incidents de sauvetages et de recherches dans les parcs nationaux.

Il y a plusieurs choses qui peuvent venir nous désorienter quand on part en pleine nature, sans chemin balisé et sans repère.

Que ce soit la météo avec du brouillard qui nous empêche d’avoir des points de repère, la végétation trop présente qui limite notre vue ou encore un paysage identique qui brouille les pistes, Mère Nature est imprévisible.

Raison de plus de se préparer davantage !

Mais alors qu’est ce qui fait que les gens se perdent dans la nature ?

Je vous en dis plus dans les prochains paragraphes pour vous permettre de découvrir les pièges à éviter et les bonnes techniques à mettre en place pour ne pas vous égarer !

Nous laissons notre ego prendre le dessus

On connait tous ce mec un peu arrogant, imbus de lui même qui pense avoir toujours raison.

C’est typiquement ce genre de personne qui augmente les statistiques des portés disparus en pleine nature !

Et c’est aussi celui qu’on est tenté de suivre aveuglément car son orgueil et sa confiance en lui nous aura brouillé l’esprit.

Mais le plus important, outre le fait d’avoir du bagou, c’est surtout d’être bien équipé et bien préparé en plus d’avoir un sens de l’orientation et de suivre des mesures de sécurité de base.

Donc, s’il vous plait, écoutez votre intuition, demandez votre chemin, vérifiez souvent votre carte, et surtout ne soyez pas ce type de personne inconsciente.

Nous prenons des raccourcis

Vous avez déjà entendu ce vieux proverbe suédois repris par le Seigneur des Anneaux «  les raccourcis entrainent de longs retards » ?

On croit souvent que prendre les raccourcis nous fait gagner du temps mais bien souvent ça nous en coûte plus qu’autre chose.

Si les sentiers sont balisés d’une certaine manière c’est pour une raison précise qui a été étudiée.

Le cas le plus fréquent pour nous est d’éviter les terrains tortueux et difficiles à pratiquer.

Il n’est pas rare qu’en voulant sortir des sentiers battus les personnes se soient égarées. Alors tenez vous en aux chemins désignés !

Nous suivons n’importe quel chemin

Quelle est le point commun entre les humains et les animaux ? Ils laissent tous deux des traces dans la nature !

Partant de ce principe il est facile de confondre un chemin avec un autre. Ca dépend des chemins mais c’est plutôt courant !

Les chemins peuvent être balisés mais si un gibier a décidé d’en emprunter un autre par exemple, il n’est pas rare de les confondre avec un sentier de randonnée.

La différence c’est qu’à un moment, il se termine de manière un peu radicale. Et c’est là qu’on se retrouve perdu !

La solution si cela vous arrive ? Faites simplement demi-tour et prêtez attention à vos propres empreintes.

Nous sous-estimons les distances

Si vous voulez éviter de vous perdre en pleine nature, la première chose que vous devez apprendre c’est de bien évaluer les distances !

Si calculer le nombre de kilomètres peut être fastidieux, ça vous permet d’évaluer plus facilement le temps que vous allez mettre à parcourir une certaine distance.

N’oubliez pas de prendre en compte le dénivelé, votre état de fatigue, la charge que vous portez sur le dos et l’état des terrains. Ca peut faire varier considérablement le temps que vous mettez.

Une fois que vous aurez une idée de votre moyenne, vous pourrez utiliser cette donnée comme référence.          

Nous parcourons des terrains difficiles

Certains terrains sont parfois plus difficiles à pratiquer que d’autres.

Notamment en fonction du paysage et du style de terrain.

Par exemple si le terrain a beaucoup de dénivelé, des vallées ou des collines, il est plus facile d’avoir des points de repère.

A contrario, si un terrain est plat et sans relief, même les plus avertis d’entre nous auront des difficultés à se repérer.

Le pire c’est si la végétation est imposante voire plus haute que nous.

La solution la plus fiable et la plus sécurisante reste d’avoir un appareil GPS avec vous. A défaut, une carte et une boussole vous aideront de la même manière.

Nous ne faisons pas assez attention à votre environnement

Avancer sans objectif précis ou bien se perdre dans ses pensées pendant que vous vous promenez n’est pas forcément conseillé.

La point de vigilance le plus important est de faire attention à votre environnement.

Notre capacité à observer est notre force première. Si on cesse d’être attentif et vigilant à notre environnement, on peut louper un marqueur, prendre une mauvaise direction ou bien marcher sur un serpent.

Pour éviter ça, restez en état d’alerte et aiguisez vos sens, que ce soit votre vision ou votre odorat.  Autrement dit ne marchez pas la tête baissée, les yeux rivés parterre mais observez plutôt la beauté de la nature !

Essayez de trouver un équilibre entre profiter de l’environnement dans lequel vous êtes tout en restant attentif à ce qui se passe autour, que ce soit devant, à côté ou derrière vous !

C’est important pour des raisons de sécurité mais aussi au cas où je devrais faire demi-tour, je préfère me familiariser avec mon environnement, voir par où je passe et les chemins que je parcoure.

Nous oublions nos cartes ou les perdons en route

C’est tellement courant que les personnes partent en pleine nature en oubliant leur carte… Sans compter ceux qui la perdent pendant le trajet.

Un ami m’avait raconté une anecdote qui m’avait marqué.

En se rendant dans la nature, des connaissances à lui avaient imprimé une carte avec de l’encre.

Sauf qu’entre temps, la météo a changé et le climat est devenu particulièrement humide. Autant dire que leur carte était devenue illisible. En revanche, c’était devenue une belle peinture abstraite !

Au cas où vous ne le saviez pas, l’encre n’est pas imperméable.

Alors si vous apportez une carte avec vous, veillez à ce qu’elle résiste à l’eau et aux différentes intempéries !

Ça peut aussi être tout simplement de la mettre dans des feuilles plastifiées.

Nous nous séparons

En étant plusieurs on est indéniablement plus fort !

On a différentes manières de voir les choses, on met en commun nos réflexions et nos sens. Et si l’un n’est pas vigilant, l’autre fait plus attention.

Pourtant, pour des raisons qui nous échappent, ce n’est pas rare que des personnes quittent le groupe de randonnée pour aller explorer seules de nouveaux territoires.

Je vous déconseille fortement de faire ça. Restez ensemble même si l’envie de la découverte peut vous appeler.

Moi le premier parfois, j’ai envie de m’isoler et de marcher de mon côté.

Parfois je ne suis pas d’accord avec la direction qui a été prise mais je m’adapte. Et surtout je sais que si je reste seul je serais plus vulnérable et susceptible de me perdre.

Nous nous laissons surprendre par la nuit

Que vous ayez des lampes de poche ou des lampes frontales avec un tas de piles, si vous vous retrouvez pris par l’obscurité, il y a de forte chance que vous soyez désorienté et incapable de retrouver votre chemin.

Les lampes à LED ont le vent en poupe. Et pourtant si elles sont efficaces pour lire et peuvent durer des dizaines d’heure, elles ne sont clairement pas pertinentes en pleine nature.

Rares sont les lampes qui permettent de voir à des centaines de mètres. Et c’est celles dont nous aurions besoin dans une situation comme celle-ci.

Alors un conseil, si la nuit est tombée plus vite que prévu, établissez votre camp.

Restez sur place, faites un feu et construisez un abri. C’est la meilleure solution !

Avec un peu de chance, si vous avez prévenu des personnes de votre balade et qu’elles ne vous voient pas revenir, il se peut qu’elles aient appelé les secours !

Nous nous faisons avoir par la météo

S’il y a bien une chose qui est sure au niveau de la météo, c’est qu’elle peut changer à tout moment !

C’est bien pour ça qu’on nomme cela « prévision » et non « garantie ».

Vous pouvez vous situer à un endroit et avoir un grand soleil puis après quelques kilomètres de marche être confronté à un ouragan.

La neige, la pluie, le brouillard peuvent avoir des conséquences sur votre visibilité.

Elle limite votre capacité de vision mais elles peuvent aussi effacer les traces et masquer les balises.

Alors vérifiez bien les prévisions météorologiques tout en partant du principe que celles-ci ne restent que des suppositions et non quelque chose de 100% fiable.

Si vous avez votre smartphone sur vous, il y a des applications météo qui indiquent en live la température, le risque de précipitation, etc.

  • Survival Kit in a can Kit de survie humoristique avec cadeau et carte pour meilleur ami Personnalisable, Purple/Lilac, Environ 10 x 6 cm
    Kit de survie dans une boîte métallique - Idée cadeau amusante Coffret cadeau Dimensions : environ 10 x 6 cm
  • FosPower Radio Solaire Borne de Recharge Externe Portable, Radio d’Urgence pour Extérieure Camping Trek Trekking, AM/FM Manivelle, Lampe LED, Kit de Survie, Alarme SOS, Port USB Rechargeable
    [UNE BORNE DE RECHARGE DE 2000MAH] La radio de secours de FosPower intègre une batterie d’une puissance de 2000mAh capable d’alimenter n'importe quelle tablette ou téléphone portable. [3 SOURCES D'ALIMENTATION] Utilisez les 3 sources d'alimentation de la radio météo d'urgence pour recharger la radio et assurer le chargement de tout appareil bénéficiant d’un port USB. Le levier de manivelle et le panneau solaire de la radio génèrent suffisamment d'énergie pour que la radio, les lumières et l'alarme SOS soient prêtes à fonctionner lorsque vous en avez le plus besoin. Fonctionne aussi avec des piles AAA. [2 SOURCES LUMINEUSES TOUJOURS PRÊTES] La radio à manivelle peut également fournir de la lumière. La lampe de lecture à 4 DEL et la lampe de 1W fournissent suffisamment de puissance pour vous éclairer et faire des signaux d'urgence. [ACCÈS À LA RADIODIFFUSION D'URGENCE DE LA NOAA] La radio recevra les prévisions météorologiques et les bulletins d'information d'urgence des stations NOAA ainsi que les fréquences AM et FM. [GARANTIE À VIE] Comprend une garantie à vie. Veuillez visiter le site Web de FosPower pour plus d'informations.
  • CLUSAZ® 6 Couvertures de Survie Argent XL (210 x 160cm) - Retient 90% de la Chaleur, Imperméable, Coupe-Vent, Parfait pour Le Ski, Marathon, Camping, Trousse de Secours, Kit de Survie - Garantie
    ✅ SIX COUVERTURES DE SURVIES PREMIUM (Argent) - Conçues pour fonctionner dans des conditions extrêmes, les couvertures en Mylar aluminé Clusaz sont durables et parfaites pour votre trousse de premiers soins pour la maison / premiers secours voiture ✅ LÉGÈRE ET COMPACTE - Chaque couverture de survie Clusaz est pliée et emballée de manière individuelle pour faciliter son stockage dans votre sac ou trousse de premier secours, son utilisation et son repliage ✅ USAGE D'URGENCE - Conçues pour les situations d'urgence où la protection contre les intempéries ou la chaleur est requise. Réduit les risques d'hypothermie en retenant jusqu'à 90% de la chaleur corporelle ✅ MULTI-USAGES - Imperméables et coupe-vent, s'utilisent comme abri de fortune, couche isolante du sol, signal lumineux d'urgence, anti-insolation, premiers soins. Parfaites pour le camping, les marathons, les sports de montagne: la randonnée, le trail, l'alpinisme, le ski. Equipement de survie indispensable avec votre couteau de survie. Couverture Réutilisable ✅ GARANTIE - Si vous n'êtes pas entièrement satisfait de la qualité de vos couvertures de survie Clusaz, contactez le service client pour obtenir un remboursement intégral

Ces articles peuvent également vous intéresser...


Laisser un commentaire