7 Manières De NE PAS Mourrir d’une Morsure de Serpent À Sonnette

Même si je me considère comme un survivaliste expérimenté, je n’ai jamais été mordu par un serpent malgré mes multiples aventures !

J’en ai pourtant croisé de nombreux sur ma route.

Que ce soit en randonnée, dans les bois ou les montagnes.

Enfin tout ça jusqu’au jour où, il y a un peu plus d’un an, je marchais tranquillement sur un sentier et j’ai entendu un bruit.

A ce moment là j’ai vu comme un éclair noir.

Quelques secondes plus tard j’apercevais un serpent complètement enroulé autour de ma botte !

Le serpent avait des reflets de différentes couleurs. On pouvait y voir du jaune et du vert.

Même si sur le moment j’étais terrifié, avec du recul je réalise que c’était aussi magnifique !

Le pire c’est qu’il y a quelques mois je retourne sur ce même sentier et je croise un homme qui me dit de faire attention car il y a un serpent dans les parages.

Peu de risque que ça me tombe deux fois dessus et bien croyez le ou non, l’histoire s’est répétée !

C’est une succession de malchance car les probabilités de rencontrer un serpent à sonnette potentiellement dangereux restent tout de même minimes.

Les serpents sont timides par nature et font toujours en sorte d’éviter les êtres humains.

Mais autant vous dire que mon expérience reste gravée dans mon esprit.

Elle me fait surtout dire que tout ça peut arriver lorsqu’on s’y attend le moins.

Voici donc quelques techniques et conseils pour partir l’esprit plus tranquille et plus léger.

Ne paniquez pas

La première chose à faire, et c’est peut être la plus difficile, c’est d’essayer de garder son calme.

Il y a environ 7 000 à 8 000 personnes qui se font piquer par des serpents venimeux aux États-Unis chaque année.

Et bien souvent c’est parce que les personnes se mettent à courir ou à faire des mouvements brusques ce qui effraie les serpents.

Savoir où se trouvent les serpents

Ce n’est pas forcément simple car il y existe entre 29 à 32 espèces de serpents et ceci juste aux États-Unis.

Ils peuvent donc vivre dans des milieux complètement différents voire opposés.

Certains vont privilégier les endroits rocheux, d’autres les flancs de montagne dépendamment de l’altitude.

La couleuvre arboricole par exemple est à l’aise dans les marécages et les forêts très arborées.

Il y a également quelques espèces occidentales qui vivent dans des habitats variés allant de la surface de la mer à plus de 2000 mètres de profondeur.

Alors, en passant du désert aux collines pour arriver aux gorges rocheuses, il faut toujours être vigilant.

Cependant, d’une manière générale, on trouve majoritairement les serpents dans les environnements rocheux.

Ils se trouvent notamment dans les crevasses qui sont de véritables cachettes pour ces créatures !

Gardez donc les yeux bien ouverts lorsque vous traversez un paysage rocheux.

Et si vous êtes en train de chasser, vérifiez toujours autour de votre point de chute. Notamment près des arbres !

Se préparer intelligemment

La base pour se préparer intelligemment c’est d’avoir des bottes et des chaussettes adaptés.

Je vous recommande de porter des bottes mi-hautes et légères si vous partez en randonnée.

Pour les chaussettes je mets généralement des chaussettes en laine épaisse que je monte le plus haut possible.

Il faut qu’is recouvrent les mollets pour les garder en sécurité.

Un garde forestier m’avait dit un jour que lorsqu’on était confronté à un serpent qui veut attaquer, des bas en laine pouvaient faire toute la différence.

J’ai donc décidé de suivre ses conseils !

Encore une fois quand vous chassez, pensez à prendre de bottes suffisamment hautes pour recouvrir vos jambes.

On est clairement plus vulnérable à ce moment là et parfois moins vigilant car on est concentré sur notre cible.

De la même manière des pantalons longs et amples peuvent constituer une vraie protection.

S’il fait chaud je mets des shorts ou des bermudas.

Mais j’ai toujours des chaussettes en laine qui recouvrent mon mollet.

Je ne veux pas prendre de risque, quitte à avoir un peu plus chaud mais je me sens plus en sécurité.

Un autre outil utile, ce sont les bâtons de trekking.

Ne partez jamais en randonnée sans eux.

Même pour une courte randonnée de quelques heures ou d’une journée.

Ils peuvent vous servir à vérifier le terrain avant de vous engager sur un sol parfois recouvert de végétation.

J’utilise toujours mes bâtons de randonnée.

Ca contribue à ma tranquillité d’esprit et je suis plus disponible aux autres choses.

De la même façon, je ne vous le souhaite pas mais si vous tombez nez à nez avec un serpent à sonnette, les bâtons de randonnée vous aideront à vous stabiliser et à garder votre équilibre.

Si vous n’avez pas de bâton de trekking, vous pouvez aussi prendre un bout de bois.

Ca fait tout aussi bien l’affaire ! Faites juste attention en le ramassant.

Ne vous éloignez pas des chemins

La plupart des experts conseille de rester sur les sentiers battus et de ne pas s’aventurer sur les sentiers encore inexplorés.

Je sais que cela est tentant mais je vous conseille de vous en tenir aux chemins fréquentés.

Le fait qu’il y ait beaucoup de passage peut effrayer les serpents.

Ils préfèrent rester à l’abris et se cacher dans des endroits où il y a moins de passage.

Mais il peut arriver, surtout lorsque l’on chasse, qu’on se retrouve dans des zones moins achalandées.

Essayez de vous éloigner des tas de rochers et des rebords où les serpents passent le plus clair de leur temps.

Idem, évitez les crevasses. Faites attention où vous mettez vos pieds.

Un petit conseil si vous passez une grosse pierre ou un tronc d’arbre tombé au sol, faites une petite escale dessus et ne l’enjambez pas sans regarder.

Il pourrait y avoir un serpent qui se cache de l’autre côté ce qui est le meilleur moyen de se faire attaquer.

Si vous suivez les conseils que je vous donne et que vous faites attention à votre environnement, rien ne devrait vous arriver.

Mais si par malheurs vous croisez la route d’un serpent, voici un conseil quasi vital.

Arrêtez vous et ne bougez plus !

Ce sont les mouvements qui l’effraie.

Et même si vous avez la rapidité Usain Bolt, un serpent sera toujours plus rapide que vous pour attaquer.

Ayez-le à l’oeil

En plus de vous arrêter je vous invite à toujours garder un oeil sur le serpent.

Si vous pouvez le voir, ne le quittez pas des yeux.

Si vous entendez un sifflement à proximité, localisez le son et cherchez le du regard.

Doucement et lentement reculez pour aller le plus loin possible du serpent, tout en maintenant le contact visuel.

Surtout ne faite aucun mouvement brusque.

Gardez votre bâton de trekking à portée de main.

Au moins vous aurez quelque chose pour vous protéger au cas où.

Petite chose à savoir, tous les serpents ne sifflent pas ou n’émettent pas de son.

C’est ce qui peut les rendre encore plus difficile à détecter.

Lorsque vous êtes en sécurité, calmez-vous, retenez votre souffle, et continuez à profiter de votre randonnée en étant encore plus vigilant.

Dites vous que si vous en avez croisez un, cela veut peut être dire que ses frères et soeurs ne sont pas loin.

Savoir à quel moment de l’année les serpents sont les plus actifs

Sachez que certaines espèces peuvent hiberner d’octobre à mars.

Les serpents commencent à sortir quand les températures atteignent 15 degrés.

Et lorsqu’il fait plus froid ils ont tendance à s’étendre sur les rochers au soleil au moment où il est le plus fort, à midi.

Au début de l’été, ils deviennent plus actifs lorsque les températures atteignent 23 à 30 degrés.

Il faut donc rester vigilant tout au long de la journée durant les périodes estivales.

Là où vous pouvez être tranquille, c’est en pleine canicule.

Les serpents vont rechercher l’ombre des roches, des buches ou de la végétation.

Une température trop élevée les rend léthargiques.

Surveillez aussi vos mains et vos avant bras

Si les chevilles et les jambes restent les plus attaqués, le reste des morsures de serpent se produit au niveau des mains et des bras.

Si vous escaladez des roches, les serpents peuvent aussi se loger en hauteur.

Si vous vous asseyez au bord d’un arbre, vérifiez un peu partout avec votre bâton s’il n’y a pas quelque chose sur le sol.

On met généralement les mains et les avant bras en premier lorsqu’on s’assoie.

C’est surtout à ce moment là que surviennent les morsures de serpent.

Et vous ?

Si vous avez des expériences à raconter, si vous avez déjà croisé la route de ses créatures effrayantes, partagez le nous en commentaire !

  • Survival Kit in a can Kit de survie humoristique avec cadeau et carte pour meilleur ami Personnalisable, Purple/Lilac, Environ 10 x 6 cm
    Kit de survie dans une boîte métallique - Idée cadeau amusante Coffret cadeau Dimensions : environ 10 x 6 cm
  • FosPower Radio Solaire Borne de Recharge Externe Portable, Radio d’Urgence pour Extérieure Camping Trek Trekking, AM/FM Manivelle, Lampe LED, Kit de Survie, Alarme SOS, Port USB Rechargeable
    [UNE BORNE DE RECHARGE DE 2000MAH] La radio de secours de FosPower intègre une batterie d’une puissance de 2000mAh capable d’alimenter n'importe quelle tablette ou téléphone portable. [3 SOURCES D'ALIMENTATION] Utilisez les 3 sources d'alimentation de la radio météo d'urgence pour recharger la radio et assurer le chargement de tout appareil bénéficiant d’un port USB. Le levier de manivelle et le panneau solaire de la radio génèrent suffisamment d'énergie pour que la radio, les lumières et l'alarme SOS soient prêtes à fonctionner lorsque vous en avez le plus besoin. Fonctionne aussi avec des piles AAA. [2 SOURCES LUMINEUSES TOUJOURS PRÊTES] La radio à manivelle peut également fournir de la lumière. La lampe de lecture à 4 DEL et la lampe de 1W fournissent suffisamment de puissance pour vous éclairer et faire des signaux d'urgence. [ACCÈS À LA RADIODIFFUSION D'URGENCE DE LA NOAA] La radio recevra les prévisions météorologiques et les bulletins d'information d'urgence des stations NOAA ainsi que les fréquences AM et FM. [GARANTIE À VIE] Comprend une garantie à vie. Veuillez visiter le site Web de FosPower pour plus d'informations.
  • CLUSAZ® 6 Couvertures de Survie Argent XL (210 x 160cm) - Retient 90% de la Chaleur, Imperméable, Coupe-Vent, Parfait pour Le Ski, Marathon, Camping, Trousse de Secours, Kit de Survie - Garantie
    ✅ SIX COUVERTURES DE SURVIES PREMIUM (Argent) - Conçues pour fonctionner dans des conditions extrêmes, les couvertures en Mylar aluminé Clusaz sont durables et parfaites pour votre trousse de premiers soins pour la maison / premiers secours voiture ✅ LÉGÈRE ET COMPACTE - Chaque couverture de survie Clusaz est pliée et emballée de manière individuelle pour faciliter son stockage dans votre sac ou trousse de premier secours, son utilisation et son repliage ✅ USAGE D'URGENCE - Conçues pour les situations d'urgence où la protection contre les intempéries ou la chaleur est requise. Réduit les risques d'hypothermie en retenant jusqu'à 90% de la chaleur corporelle ✅ MULTI-USAGES - Imperméables et coupe-vent, s'utilisent comme abri de fortune, couche isolante du sol, signal lumineux d'urgence, anti-insolation, premiers soins. Parfaites pour le camping, les marathons, les sports de montagne: la randonnée, le trail, l'alpinisme, le ski. Equipement de survie indispensable avec votre couteau de survie. Couverture Réutilisable ✅ GARANTIE - Si vous n'êtes pas entièrement satisfait de la qualité de vos couvertures de survie Clusaz, contactez le service client pour obtenir un remboursement intégral

Ces articles peuvent également vous intéresser...


Laisser un commentaire