Camper sur une Plage en toute Sécurité : Le Guide Essentiel

Un paysage de coucher de soleil est très attirant : l’air marin, le sable et les vagues qui vous bercent. L’envie de camper sur la plage vous gagne vite. Certes, c’est idéal mais quelques précautions sont à prendre.

En effet, surtout en France, le camping sauvage n’est pas toujours autorisé.  Vous devez donc vous référer à la législation.  Avec ce guide, vous apprendrez à poser votre tente dans un lieu parfait pour enfin profiter de sa faune et de sa flore.

En France, le camping sauvage est réglementé

Si vous souhaitez communier avec la nature, il vous faudra sans doute camper dans un autre pays que la France. En effet, la législation française mentionne que les bords de mer sont considérés comme des lieux publics. Selon l’article R 111-42 du Code de l’Urbanisme daté du 5 Janvier 2007, il est interdit de camper sur les plages au risque d’écoper d’ une amende lors d’un contrôle de police.

Toutefois, à l’étranger, vous pourrez poser votre tente. En Finlande, en Suède, en Norvège et en Islande, vous campez où vous le souhaitez,  même sur les terres privées. Il vous faudra toutefois respecter une condition : être à plus de 150 mètres des habitations.

Faites des repérages pour déterminer le meilleur emplacement

Il est essentiel de bien choisir l’endroit où poser sa tente, en bord de mer, au risque d’être réveillé au cours de la nuit par une marée montante qui emporterait tout sur son passage.

Avant de vous installer, pour vous assurer un camping réussi, vous devez absolument vous renseigner sur le lieu choisi notamment pour savoir si la distance entre l’eau et votre campement est suffisante. Comme c’est le cas dans la forêt, le repérage est sans doute le point le plus important.

Vérifiez les alentours pour la nourriture et l’eau

Si vous avez l’intention d’expérimenter les règles de survie, il est nécessaire de vous familiariser avec les alentours. Si vous souhaitez rester plusieurs jours ou semaines au même endroit, vérifiez que vous aurez de quoi chasser ou pêcher.

Pensez aussi à l’eau  car même si vous êtes sur la plage, vous ne pourrez pas boire l’eau de mer salée. Cela causerait une déshydratation rapide qui conduirait à la mort.Vous devez poser votre tente à proximité d’un point d’eau utilisable que vous pourrez  rendre consommable grâce à la technique de la distillation.

Choisissez le bon endroit sur la plage

Les rafales de vent peuvent être très fortes même sur la plage. Optez pour un campement à l’abri. Dans certaines îles, il existe des petites zones protégées avec une vue inoubliable qui vous permettent d’éviter  tous les désagréments d’un mauvais temps. Vous devez absolument consulter la météo  avant de vous lancer dans votre expédition.

Ne regardez pas seulement les premiers jours, faites une estimation sur le long terme. Vous pouvez ainsi vous protéger des averses, de la chaleur ou encore des nuits froides. De plus, au bord de l’eau, les températures  chutent au cours de la nuit et l’humidité est élevée au petit matin. Il vous faut donc prévoir des vêtements en conséquence.

Le bon endroit doit également être sécurisé. Regardez s’il n’y a pas de traces permettant d’identifier des prédateurs. Les arbres rongés et les excréments peuvent vous renseigner sur leur présence.

N’installez pas votre campement à proximité d’une grotte ou dans celle-ci si vous n’avez pas vérifié l’intérieur. Vous pourriez avoir une très mauvaise surprise à la tombée de la nuit lorsque les animaux commencent à chasser.

Lorsque le soleil disparaît, ne laissez rien traîner aux alentours de votre campement. Les ordures, les restes de nourriture peuvent attirer des animaux indésirables.

Prenez vos précautions à cause des animaux et des insectes

Après cette vérification très pointilleuse, vous n’êtes toutefois pas à l’abri d’autres désagréments. Certains apparaissent uniquement le matin : par exemple, les crabes qui viennent vous pincer alors que vous êtes confortablement installé dans votre sac de couchage ; une tente avec une fermeture éclair résoudra ce problème. Ou bien le sable peut vous amener des puces, des vers mais également des fourmis.

Si vous souhaitez dormir sur la plage, il ne faut pas installer votre sac de couchage à la belle étoile. Il est indispensable d’avoir une véritable tente que vous déployez à l’emplacement souhaité en faisant un peu de ménage. Il est même préférable de l’entourer avec quelques pierres pour éviter que des animaux entrent à l’intérieur.

Pensez enfin à un répulsif pour les moustiques  car ils peuvent rapidement devenir insupportables. Si vous ne voulez pas utiliser un tel produit, utilisez  une moustiquaire.

N’oubliez pas de faire un feu

Même si vous êtes sur le sable, vous devez réaliser un feu de camp. Il présente de sérieux atouts car il éloigne les fameux prédateurs. Mettez une ou deux bûches assez imposantes pour que les flammes durent jusqu’au petit matin.

Bien sûr, éloignez-le de votre tente, il serait dommage qu’elle s’embrase à cause d’une petite étincelle. Il vous permet aussi de préparer  à manger ou de sécher vos vêtements.

Effacez toutes les traces de votre passage

Lorsqu’il sera l’heure de partir, n’oubliez pas de nettoyer les alentours. Ne laissez aucune ordure, éteignez le feu et surtout détruisez-le. Il n’était pas présent lorsque vous êtes arrivé, il doit donc disparaître. Vous devez laisser un espace aussi propre qu’à votre arrivée.

En effet, le camping sauvage est toujours très attrayant  mais il faut respecter l’Environnement. C’est un point très important pour la sécurité des prochains aventuriers car les ordures attirent les prédateurs, les insectes et rendent les lieux impraticables.

  • Manuel de (Sur)Vie en Milieu Naturel
  • Guide total survie extrême
  • Aventure et survie : (POCHE) (Jardins / Nature / Animaux)

Ces articles peuvent également vous intéresser...


Laisser un commentaire