Comment Rester Hydraté en Pleine Nature pour Survivre ?

La déshydratation c’est vraiment le point sur lequel tous survivalistes devraient être vigilants.

Il y a des petites choses qui peuvent paraitre banales et anodines mais en pleine nature, ça peut vous coûter cher.

Par exemple, sans faire attention, on peut rincer ses mains ou nettoyer son matériel avec le fond d’une bouteille d’eau.

Au premier abord, ça parait plutôt sans danger mais si c’était les derniers centilitres qui vous restaient, alors là on a un petit problème !

La déshydratation peut avoir de graves conséquences et compromettre n’importe quelle excursion en pleine nature, que vous soyez entrain de marcher ou bien de pécher tranquillement.

Il est même arrivé à des athlètes de haut niveau de faire des arrêts cardiaques causés par un manque d’apport hydrique.

Il n’est pas nécessaire d’être complètement déshydraté pour ressentir les conséquences sur notre corps.

Même un léger manque d’eau peut diminuer nos forces physiques et nos capacités mentales.

Ce n’est clairement pas ce que vous voulez qu’il vous arrive quand vous êtes en balade sur des terrains inconnus en pleine nature.

Alors voici quelques conseils de survie pour rester hydraté durant de longues randonnées :

Buvez avant d’avoir soif, anticipez

Vous le savez déjà mais dès que vous commencez à avoir soif, ça signifie qu’il est déjà trop tard. Alors n’attendez pas de ressentir la soif pour vous hydrater.

Et surtout faites des réserves d’eau dès que vous le pouvez tout au long de la journée.

Assurez vous d’avoir toujours un minimum d’eau avec vous!

N’économisez pas sur le poids de votre sac

Je sais aussi qu’on a tendance à vouloir réduire le poids de notre sac mais s’il y a bien une chose sur laquelle je vous conseille de ne pas économiser, c’est l’eau.

Comptez bien 2 litres minimum pour une longue journée.

Faites attention aux substances que vous ingérez

Il y a également certaines substances qui peuvent déshydrater.

Par exemple l’alcool et la caféine. Ils ne vous aident clairement pas à rester hydratés.

La traditionnelle gueule de bois est principalement l’effet de la déshydratation.

Donc, un conseil ne consommez pas d’alcool durant vos périples dans la nature.

Utilisez les sources d’eau mais en restant vigilant.

S’il existe certainement des lieux où vous pouvez prendre de l’eau potable en pleine nature, ce n’est pas le cas pour toutes les sources d’approvisionnement.

Vous pouvez boire en toute sécurité de l’eau des ruisseaux.

L’idéal étant d’avoir de l’argile, un filtre à eau ou bien un purificateur avec vous pour purifier l’eau.

Ca vous empêchera d’avoir des intoxications et vous pourrez boire en toute tranquillité.

Pensez aux minéraux

N’oubliez pas que ce qui vous hydrate dans l’eau ce sont principalement ses minéraux.

Si vous puisez l’eau dans une source pure alors aucun souci.

En revanche, dépendamment de votre source d’approvisionnement, vous aurez peut être besoin de rajouter des sels et autres minéraux.

Surtout par temps chaud, venteux ou humide.

Vous pourrez les acheter sous forme de comprimés ou de mélanges.

Il existe des boissons pour sportifs que vous trouverez dans n’importe quel magasin de nutrition.

Si vous voulez le faire vous même, vous pouvez simplement mélanger du jus de fruits pressés avec de l’eau, à quantité égale.

Buvez chaud

Lorsque l’air est froid, vous aurez peut être envie d’une boisson chaude ou tiède.

En plus d’être plus agréable, ça fera aussi du bien à votre organisme.

Vous pouvez acheter des bouteilles isothermes et isolantes pour garder les boissons chaudes.

Si vous voulez prolonger la durée de la chaleur, enveloppez les dans vos vêtements. Et, au pire des cas, réchauffez votre boisson en allumant un feu parmi les différentes méthodes possibles.

Utilisez d’autres supports pour conserver l’eau

Il existe aussi des sacs avec des poches pour contenir de l’eau.

Ca peut être une méthode supplémentaire pour stocker de l’eau.

Par contre attention car il est plus difficile de voir la quantité restante.

Et s’il fait froid, il est également possible que le tuyau gèle et bloque l’arrivée d’eau. Ce serait dommage.

Et vous, avez vous d’autres astuces pour rester hydraté en pleine nature ?

  • Manuel de (Sur)Vie en Milieu Naturel
  • Guide total survie extrême
  • Aventure et survie : (POCHE) (Jardins / Nature / Animaux)

Ces articles peuvent également vous intéresser...


Laisser un commentaire